La gourmette est en mode flemme

Et elle a chaud ! (Faut bien que je trouve des excuses à mon peu d’assiduité sur ce blog récemment – mais quand même, 29 degrés à 11h du soir, ça assomme bien).

Bon, on va quand même essayer de vous pondre un petit article ! Ce sera, comme le précédent, un doux mélange de restaurants et de repas maison, sachant qu’entre le dernier article et maintenant que j’ai passé deux semaines en vacances, et visité Toulouse, San Sebastian (ou Donostia, qui en est le nom basque) et Bordeaux.

Bordeaux a vraiment été mon coup de coeur (même si j’ai tout aimé de ces vacances), et je ne vous épargne pas quelques photos :

Mais passons à la nourriture : on mange bien, et même très bien, dans ce coin-là. Je ne vous livre ici que le haut du panier, même si nous n’avons jamais fait un mauvais repas. Et j’ai découvert un secret qui n’en n’est pas un, je suis sûre que beaucoup d’entre vous le connaissent, qui est le « Business Lunch » : dans les grandes villes pas trop touristiques (inutile d’espérer ça à Venise, et d’ailleurs à San Sebastian non plus), les restaurants gastronomiques offrent presque toujours un menu intéressant à midi, de plus, léger et non dénué de légumes, pour un prix très doux – nous avons ainsi mangé quelques repas oscillant entre 28 et 35 euros, comprenant entrée, plat et dessert, d’une qualité époustouflante, et dont le souvenir ne traîne pas sur nos hanches.

Toulouse

Le Pavé des Minimes
Excellent restaurant très animé, accueil sympathique. Nous avons d’abord partagé une assiette de jambon cru impressionnante tant en qualité qu’en quantité et une salade gersoise savoureuse, puis j’ai pris un pavé de cabillaud aux petits légumes.

Les P’tits Fayots
Gastro chic dans une rue centrale mais bien cachée, nous avons mangé à midi et profité du fameux Business Lunch, rapport qualité prix incroyable. Entrée de betterave en plusieurs façons, puis un plat de poisson exquis, et enfin un riz au lait à la grenade et aux noisette torréfiées très réussi.

Les Copains d’abord
Un endroit très plaisant, belle salle éclairée par un puits de lumière. Excellente cuisine classique, un mix de spécialités régionales et de plats plus modernes. Attention, portions gargantuesques : nous avons commencé par partager une assiette de jambon cru, eh bien nous aurions aussi dû nous partager un seul cassoulet au lieu d’en prendre chacun un…

Les Jardins de l’Opéra
C’est le restaurant gastronomique qui complète la Brasserie de l’Opéra, juste derrière, au fond du passage. Un excellent Business Lunch, avec en entrée une effilochée de crabe, en plat quelque chose de délicieux que j’ai honte d’avoir oublié et en « dessert » une salade au fromage (un dessert sucré était aussi possible). Service un peu compassé mais très gentil.

San Sebastian / Donostia

Taberna Orhi
Testé un peu au pif lors de notre première soirée dans la ville, une excellente surprise ! Nous avons partagé une salade d’araignée de mer excellente, une plancha d’artichauts et cardons à se relever la nuit, et des anchois frits délicieux.

Astelena
Restaurant assez haut de gamme, grand et design, qui propose une excellente cuisine locale modernisée. Une petite crème de courge en amuse-bouche, puis des cigales de mer en salade en entrée, une belle sole pour deux en plat, puis un flan en dessert. C’était très bon, dommage qu’il n’y ait pas eu l’ombre d’un légume (à part quelques pommes de terre) avec la sole.

Misura
Restaurant très moderne, excentré, dans un très beau cadre verdoyant, au rez d’un grand hôtel, et qui propose une cuisine résolument axée sur les légumes (même s’il ne s’agit aucunement d’un restaurant végétarien). Nous avons pris le menu dégustation, dont je vous passe le détail (il suffit de dire qu’il était vraiment exceptionnel), le voici en images :

Bordeaux

Son’
Encore un Business Lunch à prix admirable, dans un restaurant un peu hipster chic qui a ouvert récemment. Superbe cuisine contemporaine, avec une emphase bienvenue sur les légumes et beaucoup de fraîcheur (mais sophistiquée) dans l’assiette. Service d’une gentillesse remarquable. Je ne sais plus l’intitulé des plats, mais l’entrée était à base de petits pois, le plat de veau et le dessert de fraises et framboises, et tout était délectable.

Blisss
Un tout petit restaurant (seize couverts !) niché dans la banlieue de Bordeaux. Monsieur en cuisine, Madame et le fils en salle, accueil enjoué et service parfait, et on y mange une cuisine très personnelle et raffinée pour un prix doux si on considère ce que l’on a dans l’assiette. Il faut annoncer ses allergies, intolérances et nourritures détestées à l’avance, le menu dégustation est unique et fait en fonction des clients.

Miles
Un autre excellent Business Lunch, dans un endroit tout petit et résolument contemporain (cuisine ouverte, cadre design mais décontracté, plats fusion).

La Belle Epoque
Une belle brasserie Art Nouveau très classique, rien à redire. Il faisait beau, nous avons donc mangé en terrasse sur le quai, la vue est superbe. J’ai dégusté un carpaccio de tête de veau, puis une salade César.

Le Pressoir d’Argent
Une institution Bordelaise, apparemment, actuellement sour la tutelle de Gordon Ramsay (mais avec évidemment un chef local), et un repas inoubliable tant du point de vue de la cuisine que du service, en même temps impeccable et très chaleureux – nous avons même eu droit à un tour des cuisines en fin de repas, et c’est bien la première fois que je vois des cuisiniers interagir avec des clients avec autant de naturel et de gentillesse dans un restaurant de cette catégorie. On vous imprime même votre menu personnalisé à la fin du repas, c’est une petite attention sympathique (là le menu est pour deux, pour ma part j’ai pris la première entrée, puis le homard, puis le premier dessert) ! Franchement, ça coûte un bras et même les deux, mais ça les vaut.

Vin Wè
Excellent repas de midi dans ce tout petit restaurant haïtien coloré et agréable. L’accueil est souriant et chaleureux, avec une vraie envie de faire connaître cette cuisine pas si courante sous nos latitudes. Nos avons d’abord partagé une assiette « Fritay géant » d’entrées diverses (dont des accras à tomber et du boudin de cabri excellent), puis un plat du jour de poulet et frites de manioc délicieux, et enfin un gâteau ananas et coco (je n’ai pas tout photographié, vous voyez ici l’entrée et le dessert).

Quant aux repas maison avant et après les vacances, voici un petit échantillon (désolée, aucune photo, j’ai complètement oublié !) :

Et je voulais faire un plat de poulet et risotto au chou-fleur mais avec la chaleur, j’ai renoncé, coupé le chou-fleur en bouquets et fait un dip au yaourt et herbes, et sorti un pot de rillettes de poisson et un peu de fromage….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.