Une semaine à Porto

Ce fut une belle semaine, même si elle a commencé sous la pluie (j’ai rarement reçu une douche aussi incroyable que devant la Cathédrale de Porto lundi matin !). La ville est belle et accueillante, on peut plus ou moins tout faire à pied, c’est bien agréable. Et, pour rester dans le thème de ce blog, nous avons fait quelques repas mémorables. Je ne parlerai pas ici de nos repas de midi, qui étaient généralement bons mais très simples.

Dimanche soir, beaucoup de restaurants sont fermés. Nous avons jeté notre dévolu sur l’Astoria, et même s’il s’agit là d’un restaurant de grand hôtel (l’Intercontinental), nous n’avons pas été déçus. Le restaurant se définit comme faisant de la « cuisine portugaise moderne » et propose principalement des grillades sophistiquées. Nous avons tout d’abord partagé une entrée de tartelettes aux crevettes très goûteuses, puis j’ai choisi du poulpe grillé extraordinaire, fondant et ferme à la fois, accompagné de légumes grillés. Et l’endroit est vraiment superbe.

Lundi soir, nous avons mangé dans un des grands restaurants de fruits de mer de la banlieue balnéaire de Porto, Matosinhos, à savoir le O Valentim. Nous avons partagé une entrée de palourdes « a Bulhão Pato » exquises, puis un turbot grillé fameux, escorté de pommes de terre et de chou cavalier sauté.

Je voulais tester la haute gastronomie portugaise, et nous l’avons fait – deux fois ! La première fois, mardi soir, au restaurant Pedro Lemos. Bilan : un endroit feutré, décoré de façon très moderne mais avec des références portugaises et locales, et une très bonne cuisine mettant en valeur les produits de la région, et qui tend un tout petit peu vers le moléculaire. Essai réussi.

Mercredi soir, c’est le côté « hipsterville » de Porto que nous avons testé, avec un repas fort agréable (mais pas mémorable, franchement) chez Gruta. Nous avons partagé une entrée de crevettes sautées, puis j’ai pris une moqueica de peixe bonne, mais manquant un peu de relief (devrais-je avoir honte de dire que je préfère la mienne ?).

Jeudi soir, ce fut notre deuxième test de haute gastronomie portugaise, en montant encore d’un cran par rapport à Pedro Lemos, tant en prix qu’en plaisir. Nous avons été à la Casa de Chá da Boa Nova. Mais quel test ! L’endroit, hors de Porto et sur un bord de mer sauvage, est incroyable.

La cuisine est incroyable elle aussi. Nous avons pris le menu 21 plats (je sais, cela semble une folie, mais en fait, chaque plat se mange en une à deux bouchées, la survie est donc possible…). Le voici en images.

Vendredi soir, en revenant (tard) d’une croisière sur le Douro, nous sommes entrés un peu par hasard dans un des restaurants du complexe WOW (à Vila Nova de Gaia, juste en face de Porto), le T&C. Ce fut une bonne surprise, je dois dire. Nous avons partagé une assiette de jambon cru portugais excellent, puis j’ai pris la « morue sainte », un plat de morue pochée sur lit de ragoût de haricots black eye et de verdure (épinards peut-être ?) vraiment très savoureux.

Je ne résiste pas à l’envie de vous montrer quelques images de Porto, en guise de conclusion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.