Soleil et montagnes

Nous étions donc en Suisse Centrale pour le weekend (voir mon précédent article). Samedi soir, nous avons mangé pas très loin du restaurant de vendredi soir, au restaurant de l’Hôtel Park Hotel Vitznau, le Focus. Nous étions dehors, au bord du lac des Quatre-Cantons, dans un décor véritablement magique :

Nous avons fait un repas inoubliable, tant par la qualité des mets que par la chaleur et la gentillesse du service. Nous avons pris le menu en 6 plats (et plein d’amuse-bouches au début et friandises à la fin !), avec un accord de vins :

  • Carabiniero (crevette géante), porc, fenouil, citron
  • Sandre, asperge, oignon, velouté
  • Ris de veau, champignons, petits pois, câpres
  • Poulet, artichaut, livèche, laitue
  • Fromage bleu, poire, panforte
  • Fraises, aneth, avoine, lait

Dimanche à midi, nous avons pris le train à crémaillère historique qui monte au sommet du Rigi, et nous avons mangé dans le restaurant Rigi Kulm, côté “restaurant” (par opposition au côté “self-service” – j’ai horreur des self-services, si je veux me servir moi-même je mange chez moi et basta, je sais, je suis une ayatollah de la nourriture). Nous nous sommes partagés une assiette d’émincé de veau à la zürichoise avec röstis et une assiette de filets de sandre avec sauce tartare et salade, rien d’inoubliable mais très agréable.

Lundi soir, j’ai utilisé ma Roccbox pour faire une excellente pizza blanche aux oignons rouges et lard (je commence enfin à savoir correctement utiliser ce four, ça fait plaisir !).

Mardi soir, j’ai fait à nouveau une soupe froide au mixer, une soupe aux courgettes et matcha au babeurre (mon cher et tendre m’aimant pas le concombre, j’ai remplacé le concombre de la recette par des courgettes), complétée de fromage et pain.

Mercredi soir, j’ai fait une causa péruvienne au thon (j’en avais déjà parlé dans cet article, mais oui, il arrive que je fasse une recette plusieurs fois !), escortée d’une salade verte.

Jeudi soir, j’ai profité de la pâte gochujang que j’avais faite la semaine passée pour faire des brochettes de porc au gochujang avec une salade de tomates. J’étais contente, les brochettes étaient très réussies, délectables et crousti-fondantes comme disent certains.

Vendredi soir, nous avons fait un très agréable repas à l’Osteria Balsamico. J’ai choisi un carpaccio de boeuf en entrée (un peu sous-assaisonné), puis des raviolis d’aubergine et scamorza affumicata aux tomates cerises et basilic très savoureux. Nous avons fini par une portion de profiteroles (à l’italienne, pas à la française, c’est-à-dire farcies de crème et non de glace) pour nous deux, tout à fait délectables.

3 thoughts on “Soleil et montagnes

  1. Pingback: Recettes du classeur | La semaine d'une gourmette

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.