Du cru et du grillé

Samedi soir, j’ai fait une carne cruda all Piemontese (le tartare piémontais, assaisonné simplement de jus de citron dans lequel on a fait mariner de l’ail pressé, d’huile d’olive, de sel et de poivre), et une salade de tomates hachées au basilic (la coupe faisant une grande différence dans le goût, c’est une particularité culinaire qui m’épate toujours, et qui est vraie tant pour la viande ou le poisson que pour les légumes ou les fruits).

Dimanche midi, j’ai fait ma recette fétiche de pâtes estivales, des spaghettis à la tomate crue (la recette est vers la fin de ma page sur la cuisine rapide).

La sauce à la tomate crue toute veloutée, faite en 5 minutes montre en main !

Dimanche soir, j’ai ouvert un coquelet en crapaudine, l’ai mariné au limoncello et à l’huile d’olive (c’est ma découverte de l’année, le limoncello dans la marinade !) et l’ai passé au grill. Je l’ai accompagné de caviar d’aubergines (fait la veille, comme il se doit).

Lundi soir, j’ai fait une salade d’épeautre (à peu près cette recette, mais avec en plus une mozzarella coupée en cubes et un reste de feta émiettée).

Mardi soir, nous avons mangé sur le lac Léman avec des amis. La CGN propose tous les étés une croisière « Table du Beau-Rivage » qui dure la soirée et permet de déguster un superbe buffet froid et un buffet de desserts (on peut aussi y ajouter un plat principal de viande rôtie, mais les buffets sont si beaux que je n’en n’ai jamais eu envie) confectionnés, comme son nom l’indique, par les cuisiniers du Beau-Rivage. La suite de l’histoire en images :

Et le paysage, avec un coucher de soleil carte-postalien :

Mercredi soir, j’ai fait un tartare de féra à la mangue (à l’arrache, sans recette) et une salade verte.

Jeudi soir, j’ai assemblé en dix minutes une salade simplissime qui s’est révélée excellente, avec ce que j’avais à la maison : du céleri-branche cru en petits tronçons, une boîte de crabe (mélange de pattes et de miettes), et comme sauce un mélange de mayonnaise, yaourt crémeux, sel et poivre. Etonnant !

Vendredi soir, nous sommes allés à Berne et avons mangé dans le merveilleux restaurant que nous avions découvert l’an dernier (et dont je parle dans cet article), Wein & Sein. C’était aussi fabuleux que la première fois ! Nous avons choisi la formule menu complet mais sans fromage ni dessert (c’est vraiment convivial, on peut dire à la fin du repas si l’on veut le fromage et/ou le dessert), et nous avons dégusté plein de merveilles :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.