Mais où est le printemps ?

Samedi soir, étant donné le temps maussade et frais, j’ai servi une belle fondue moitié-moitié bien hivernale (en mai, fais ce qu’il te plaît !).

Dimanche midi, nous avons été faire un tour au Food Truck Festival organisé par l’association Lausanne A Table. Je dois dire que je suis mitigée quant à la mode actuelle des food trucks – oui c’est sympa, et bien pratique quand on est en ville, qu’on n’a pas beaucoup de temps et qu’on veut manger quelque chose, mais quand même, en général ça ne casse pas trois pattes à un canard et je suis peut-être une chochotte, mais j’aime bien manger assise, dans une assiette, servie et tranquille. En l’occurrence, j’ai testé un food truck péruvien et mangé un tamal au poulet pas mauvais, mon fils aîné a pris une pizza paraît-il moyenne, mon fils cadet un sandwich au chicharron du même péruvien, et mon homme un burrito agréable sans plus.

Dimanche soir j’ai fait une quiche oignons-chèvre-lardons (qui aurait dû être une quiche poireaux-chèvre-lardon, mais j’avais oublié de noter les poireaux sur ma liste de courses) et une salade de mâche.

Lundi midi (le lundi de Pentecôte), le déjeuner des dimanches en famille : un beau poulet rôti (enduit de beurre, mis à cuire à 250° pendant 30 minutes, puis j’ai baissé la température à 180° pour encore 30 minutes) et des fèves à l’ail.

Lundi soir, nous avons profité du Festival de la Gastronomie de La Fourchette et testé le MP’s Bar & Grill. Non seulement l’endroit est superbe, une grande salle décorée dans un mélange art déco et moderne, avec une vue splendide sur le lac et les montagnes et un éclairage très étudié, mais on y mange aussi très bien (pour un prix conséquent, étant donné qu’il s’agit du restaurant d’un cinq étoiles, mais tempéré, en l’occurrence, par la réduction accordée via La Fourchette). J’ai d’abord pris le “Bœuf Façon Tataki, copeaux de truffe et huile d’olive de Corse, sauce ponzu”, une belle crudité savoureusement assaisonnée, puis un plat classique de la Côte Est des Etats-Unis et que j’adore, le Surf & Turf, ici intitulé très francophoniquement “Terre & Mer signature MP’s” et très bien réalisé, à savoir une demi-portion de filet de bœuf et un demi-homard, le tout accompagné d’une pomme de terre au four farcie de homard. J’ai même craqué pour un dessert (moi qui généralement les dédaigne), un “Moelleux chocolat façon brownie, noix de pecan, crème glacée cacahuète” parfaitement décadent.

Mardi soir, j’ai fait une belle soupe verte (jolie recette, mais chronophage, je ne suis pas sûre qu’elle en vaille la peine) et des popovers aux échalotes et romarin (délicieux, et facilissimes !).

2016-05-17 20.06.25

Les popovers

Mercredi soir, j’ai fait une farinata au pesto et fromage. La farinata est la version italienne de la socca, une galette de farine de pois-chiches. C’était facile à faire (il faut juste penser à préparer la pâte à l’avance) et très bon. J’ai accompagné cette galette de tomates cerises, de lard d’Arnad et de chorizo en tranches.

Jeudi soir, j’ai voulu tester une recette italienne classique de la région de Brescia, le manzo all’olio. Je l’ai cuit la veille, puis réchauffé dans son jus de cuisson le jour même. J’ai alors fait la sauce et les finitions, et je l’ai servi avec une écrasée de pommes de terre nouvelles aux oignons frais. Il était parfait, une viande fondante et savoureuse, il n’en n’est pas resté une miette !

Vendredi soir, nous avons à nouveau profité du Festival de la Gastronomie pour essayer les Trois Couronnes à Vevey. Nous avons pris le menu “Riviera”, avec une première entrée de “Grecque de légumes aux écrevisses, omble chevalier et œufs de féra”, puis des “Ravioli aux courgettes « trompette », citron confit et jus safrané”, ensuite du “Rouget en olivade, soupe de poisson au fenouil et supions”, et enfin un dessert de “Rhubarbe pochée à la vanille de Madagascar et granité au champagne rosé”. Il s’agit là d’une belle cuisine provençale très travaillée, qui mérite son étoile Michelin et que nous avons beaucoup appréciée, dans un superbe cadre fin de siècle rénové et parsemé de touches modernes.

11 thoughts on “Mais où est le printemps ?

  1. Mmh la farinata c’est un lointain souvenir d’un séjour à La Spezia. Il faudrait que je trouve de la farine de pois chiche et que j’en fasse…

    • Ne te prive pas, la farine de pois chiches est facile à trouver, dans toutes les épiceries indiennes (elle est très utilisée en Inde), parfois sous le nom de “chickpea flour”, parfois sous celui de “Gram flour”

  2. Ah ben moi aussi je suis une chochotte ^^

    Le beurre du poulet rôti ne brule pas ? J’aime bien le beurre noisette mais là ça me parait un plus que noisette non ?

  3. Plus de pluie chez moi mais un vent glacial s’est installé !
    Je crois que je vais refaire des soupes.
    Belle semaine gourmande pour toi, bises.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.