A la mi-août…

Samedi soir, j’ai fait une superbe côte de boeuf au grill, accompagnée d’une salade verte.

Dimanche midi, nous avons revisité une très bonne adresse, reprise il y a quelques années par un ancien patron de l’Hôtel de Ville d’Echallens, le Bras d’Or. Nous étions sur la terrasse, bien abrités du soleil par des arbres additionnés de parasols, et nous avons extrêmement bien mangé, dans le style “classique moderne”. J’ai d’abord pris un gazpacho très bien servi, puis un carpaccio de boeuf en deux services escorté d’excellentes frites.

Dimanche soir, j’ai fait une salade de poulet fumé, contenant des avocats, de la salade verte, des oignons frais, des courgettes crues et des tomates ananas. Le poulet fumé est pratiquement introuvable en Suisse mais se trouve dans tous les supermarchés français. On peut le manger en salade, et c’est comme ça que ma mère le faisait (sans cuisson, le fumage suffit), mais aussi, ai-je découvert après quelques recherches, en le préparant chaud avec une sauce type créole ou en maffé par exemple – il faudra que j’essaie un de ces jours.

Lundi soir, j’ai cuisiné des grosses pâtes farcies avec cette recette, en remplaçant les rigatoni par des conchiglie géantes et la saucisse par les restes de côte de boeuf hachés. C’était délicieux.

Mardi soir, j’ai  servi une salade créole à la mangue et au crabe sur lit de salade verte.

cof

Mercredi soir, nous avons fait un repas exceptionnel au Nandanam, qui offre une cuisine indienne moderne d’une qualité époustouflante et que je déclare sans hésitation le meilleur restaurant indien de Lausanne et environs. Nous étions sur la terrasse qui se situe à l’arrière, très calme et bucolique. J’ai d’abord pris le “Chili calamar”, une entrée de calamar grillé avec coriandre, citron, citronnelle, gingembre et piment, qui était extraordinaire – texture fondante, assaisonnement à tomber. Ensuite, j’ai choisi le “Beef Chukka Massala”, du filet de boeuf d’une tendreté incroyable cuisiné avec du garam masala, du gingembre, de l’oignon, de la tomate et de la noix de coco, une véritable explosion de saveurs, et servi avec un excellent riz au ghee et des légumes.

Jeudi soir, j’ai servi des ravioli farcis citron-ricotta avec une sauce aux oignons rouges et aux noix.

Vendredi soir, nous avons mangé avec des amis à la Charrue d’Aclens. Divine surprise que de trouver, dans un petit village, une petite merveille de bistronomie française ! Une carte courte qui change tous les deux mois, un décor simple mais agréable, un service gentil et compétent, difficile de demander mieux. J’ai d’abord pris un “carpaccio de chevreuil d’été, haricots au balsamique et sorbet tomate” irréprochable, puis des “queues de cigales de mer poêlées, côtes de bettes et abricots au romarin” exquises (et fort généreusement servies). J’ai fini par une belle assiette de fromage.

2 thoughts on “A la mi-août…

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.